Comment bien choisir son photographe de mariage?


Parmi les choix qui se présenteront à vous pendant la préparation de votre mariage, l’un d’entre eux sera le choix du photographe pour votre mariage.

Comment bien choisir le photographe de mon mariage?

Amateur vs professionnel

N31

En tout premier lieu, si votre budget est quasiment nul, vous avez la possibilité de demander à un proche de faire les photos. Et soyons honnêtes, même si l’on a un budget un peu plus conséquent, cette idée nous passe forcément par la tête.

Pourtant, je vous déconseille fortement cette solution, que ça soit pour vous ou pour la personne que vous aurez désigné pour faire les photos.

En effet, votre tonton René ou votre amie Chloé aura peut-être investi il y a quelques mois dans un reflex numérique, et aura posté une ou 2 photos sympas sur facebook : vous vous direz naturellement qu’il ou elle est apte à couvrir votre mariage.

Cependant, sachez que le matériel ne fait pas le photographe : j’ai vu de très nombreuses fois des photographes hyper équipés et qui ne sortaient que des images médiocres, car leur sens du cadrage était inexistant. Il est important d’avoir du matériel de qualité, mais cela ne suffit absolument pas.

La photographie de mariage est un exercice difficile, qui demande une maîtrise de son matériel dans des conditions très différentes : en mode reportage très réactif, par faible lumière (église, mairie), savoir diriger ses modèles pour les photos de couple, gérer les imprévus, ainsi que de nombreux autres pièges. Un photographe peu expérimenté risque de se planter complètement sur tout ou partie de la journée : un mauvais réglage et c’est l’ensemble des photos de la cérémonie qui sera flou par exemple.

sortie église

Ensuite, la personne qui photographiera votre mariage n’en profitera absolument pas : pour produire un reportage cohérent, elle devra en permanence chercher des angles, faire des réglages, prendre des photos. Elle n’aura donc pas les émotions de votre mariage (au moment où les gens applaudiront et verseront une petite larme, elle sera en train de régler l’ouverture ou la focale de son boitier), aura une vraie dose de stress (car la responsabilité est lourde, il s’agit de souvenirs pour la vie!), et une quantité de travail assez gigantesque derrière : trier toutes les photos, faire le post traitement photo par photo, il faut compter 20 à 30h par mariage (voire d’avantage si la personne manque d’expérience). Ou alors la personne voudra profiter un peu du mariage et discuter avec les autres invités, et ratera les trois quarts des photos importantes.

En cas de reportage raté, même si votre ami vous fait ça gratuitement, vous lui en voudrez forcément d’avoir aussi peu de bons souvenirs de votre mariage. Et de son côté, il vous en voudra peut-être de lui avoir demandé de faire ce reportage et de s’être senti obligé de dire oui, peut-être qu’en disant oui il ne s’est pas rendu compte de la quantité de travail que cela représente. Vos relations risquent de s’en trouver modifiées, et avouer que ce serait dommage de se brouiller avec un proche pour des photos de mariage.

Ayant été des 2 côtés du miroir, et ayant couvert à mes débuts des mariages d’amis en amateur, je sais que le jour de mon mariage je ne demanderai pas à un proche ou un invité de faire les photos, car le résultat serait beaucoup trop aléatoire même s’il fait de son mieux, et que cela lui mettrait une pression et une charge de travail beaucoup trop importante pour un invité. Je n’avais pas profité du mariage de mes amis tant que j’avais l’appareil photo, on ne peut pas être à la fois invité et photographe.

c13p

Quid de la solution de demander à plusieurs amis de couvrir le reportage?

Cette solution sera sans doute encore pire : au lieu d’avoir une photo moyenne, vous aurez 2 ou 3 photos ratées, car un des mariés regardera l’un tandis que l’autre regardera le second photographe, et que l’on verra à l’arrière plan de la photo le 3ème photographe.

Je ne recommande vraiment pas cette solution, qui de plus mettrait la pression et le stress sur plusieurs personnes.

Pour conclure cette partie, je dirais que certains amateurs ont vraiment un niveau très intéressant, et pourraient faire de bonnes photos. Mais ceux-ci sont vraiment rares et difficiles à trouver, et le service que vous leur demanderiez serait beaucoup trop élevé (on ne se rend pas bien compte de la quantité de travail à fournir avant de le faire vraiment!) et risquerait de compromettre les rapports que vous avez avec cette personne.

c1pbis

Prendre un photographe pas cher sur annonce?

C’est bien entendu tentant de prendre un photographe « au black » trouvé sur le bon coin ou par annonce. Les prestations trouvées défient au niveau prix toute concurrence, on voit parfois des reportages complets pour 200€ ou 300€!

Mais attention, la qualité est souvent très très médiocre! Avec un prix au rabais, vous aurez une performance au rabais : cadrages approximatifs, réglages inexistants ou pas adaptés, pas ou peu de tri, et aucun post traitement : bref, vous en aurez pour votre argent, mais vous regretterez surement dans quelques mois ou années de ne pas avoir été plus regardant sur la qualité.

En plus de cela, vous n’aurez aucune garantie : pas de contrat, si la personne ne se présente pas ou ne vous livre pas ce qui a été convenu vous n’aurez aucun recours, et vous n’aurez que vos yeux pour pleurer. En cas de contrôle à la sortie de la mairie, le photographe non déclaré pourra avoir des problèmes et vous aussi, et le jour de votre mariage vous aurez d’autres préoccupations en tête!

Mon conseil sera donc de se tourner vers un photographe professionnel, mais là encore il y aura quelques pièges à éviter.

photographe mairie sannois val d'oise mariage le rouzic 3

Bien choisir un photographe de mariage professionnel.

Tout d’abord, vérifiez qu’il possède bien une entreprise déclarée : un n°SIRET devra être présent sur son site internet ou sur ses contrats.

Cela vous garantira que l’entreprise est bien légale, et en cas de problème vous aurez beaucoup plus facilement des recours (même si je conseille vraiment en cas de litige de communiquer directement avec votre photographe, qui préférera lui aussi éviter les procédures inutiles!).

L’idéal est de choisir un photographe qui possède un site web, ainsi vous pourrez voir le travail qu’il fournit par le biais de ses galeries, ses prestations, découvrir son univers. N’hésitez pas à bien parcourir les sites des photographes, qui révèlent parfois des informations importantes sur leur personnalité ou leur manière de travailler.

Méfiez-vous des galeries qui ne présentent que très peu de clichés : en dessous de 10 cela peut-être trompeur sur la qualité globale des photos, je conseille de présélectionner ceux qui ont une dizaine de photos minimum sur la galerie (20 sera mieux) pourra vous permettre de vous faire une meilleure idée du niveau et du style du photographe.

Essayez de repérer les photographes qui mettent des photographies variées, et pas seulement des photos de couple : il est important de voir que le photographe sait aussi photographier les cérémonies à la mairie ou à l’église et la soirée par exemple.

c4p

Faites aussi attention aux différents mariés sur les photos : si vous voyez moins de 3 couples différents dans la galerie, peut-être avez vous affaire à un photographe peu expérimenté.

Choisissez un photographe qui vous correspond

Une fois que vous aurez visionné les galeries, vous aurez une idée du style de photos proposé par ce photographe. N’oubliez pas que les galeries sont une vitrine de leur travail, et que toutes les photos ne seront pas aussi qualitatives : ainsi si vous voyez de magnifiques photos au bord de la mer au soleil couchant et que vous prévoyez de faire votre séance de photos de couple dans un parking de zone industrielle à 14h, le résultat sera forcément un peu différent.

c8p

Observez donc un peu le style global du photographe, ses idées, son originalité peut-être. Si cela vous plait, il y a de bonnes chances que le photographe fasse du bon travail qui vous corresponde.

Un photographe qui fait de belles photos pour l’un ne sera pas forcément un bon photographe pour l’autre, suivez vos goûts!

Les tarifs : comment s’y retrouver?

La règle ici est qu’il n’y a pas de règle. On trouve vraiment de tout en niveau tarifs, et ce n’est pas toujours gage de qualité.

Sachez que les photographes professionnels ont des charges plus ou moins importantes selon leur statut qu’ils doivent répercuter dans leurs tarifs, ainsi que l’amortissement du matériel et des frais de fonctionnement de l’entreprise.

c38p

Ensuite les prestations seront différentes d’un photographe à l’autre : certains ne retoucheront pas ou peu leurs photos en lançant un traitement automatique, d’autres retoucheront les photos individuellement : la quantité de travail fourni sera très différente entre les 2 photographes, mais cela est difficilement quantifiable à moins de lui demander.

Le point suivant est plus subjectif, mais de mon côté je préfère les photographes qui ont une page tarif claire : certains photographes ne mettent que quelques photos dans leur portfolio (galerie) et un lien contact. Dans le premier cas, et même si le devis final sera personnalisé en fonction de vos attentes, vous aurez une idée à l’avance du prix, et le devis ne pourra pas être fait à la tête du client. Dans le second cas, vous devrez rencontrer le photographe avant de connaître son prix, c’est une technique de vente qui peut s’avérer efficace, mais cela se fera sans doute à vos dépends. Si comme moi vous aimez les choses claires, vous aurez la désagréable impression que le prix est négociable dans ce cas là, et que d’autres ont payé moins cher pour la même prestation. Ne choisissez cette option que si vous aimez négocier ou si vous avez eu un vrai coup de cœur pour les photos de ce photographe et que pour vous le tarif n’est pas très important.

La mariée près de la belle voiture louée et décorée pour l'occasion

Si votre budget est faible, vous trouverez certainement un photographe moins expérimenté ou qui pratique la photo en complément d’un autre métier. Il faudra être d’autant plus vigilant sur la qualité des galeries proposées pour dénicher la perle rare : le bon photographe à tarif réduit. Mais dans la plupart des cas, un tarif trop bas est un signe d’alerte ou tout du moins de vigilance à avoir quant aux prestations.

Les photographes renommés peuvent se permettre des tarifs très élevés, car ils savent que leur regard et leur notoriété leur apporteront une clientèle. Si vous avez des gros moyens, vous pouvez vous tourner vers ces photographes.

Enfin, la majorité des photographes tournent autour des prix du marché. Essayez de regarder quelques sites de photographes de mariage, et vous verrez globalement une fourchette de prix cohérente vis à vis du travail demandé.

Le relationnel entre le photographe et les mariés.

C’est un point très important, et parfois injustement négligé.

Le photographe est une des personnes avec qui vous passerez le plus de temps lors de votre mariage, il est donc primordial que vous soyez à l’aise avec lui.

Plus vous apprécierez votre photographe (et inversement) plus vous serez décontracté et souriant sur les photos, et meilleur sera le résultat.

photographe mairie sannois val d'oise mariage le rouzic 3

Le feeling est important, j’ai personnellement réalisé mes meilleurs reportages de mariage avec les mariés avec qui le courant était très bien passé.

Je rencontre systématiquement les mariés une à deux fois avant de couvrir leur mariage, afin d’apprendre à les connaître, de créer un relationnel. Du coup, certains mariés me demandent de les tutoyer, ce qui rend la journée du mariage beaucoup plus sympathique et chaleureuse, pensez-y!

Je vous conseille de rencontrer physiquement votre photographe, et de vous montrer sympathique avec lui : si la sympathie est réciproque, vous pourrez engager une relation saine, et espérer un bon travail photographique. En revanche, s’il vous parait antipathique ou que le courant ne passe pas du tout, si possible choisissez en un autre : vous n’avez pas envie de passer le plus beau jour de votre vie en mauvaise compagnie!

I65

Il est important que le feeling soit réciproque : comme je vous disais, le résultat est meilleur quand les mariés témoignent du respect (réciproque) au photographe. Plus on apprécie le sujet qu’on photographie, plus on y mettra le petit supplément d’âme.

Il m’est déjà arrivé de ne pas donner une suite favorable à une demande de devis quand le contact avec les mariés était mauvais (par exemple j’ai en tête une demande par mail très sèche qui ne comprenait ni bonjour, ni merci ni s’il vous plait ni formule de politesse, à laquelle j’ai répondu défavorablement, car les mariés ne partageaient visiblement pas mes valeurs).

Lors de votre rencontre avec le photographe, posez lui toutes les questions nécessaires, mais sans but malsain de le piéger. Cela m’est déjà arrivé une fois, les futurs mariés posant le maximum de questions pièges pour tenter de me déstabiliser (et prenant du plaisir à le noter quand une réponse ne leur plaisait pas suffisamment) : plus l’interrogatoire avançait, et moins j’avais envie de travailler avec eux. En revanche, j’aime les gens qui me posent des questions de manière curieuse, qui veulent connaître le déroulement d’une séance et la manière dont je travaille : la différence est subtile, mais pourra changer le relationnel du tout au tout.

N61

Vous devez construire une relation de confiance avec votre photographe. Entre deux questions sur son travail, n’hésitez pas à discuter un peu, à plaisanter. L’atmosphère sera alors plus détendue, et vous verrez si la compagnie du photographe pourra vous être agréable le jour du mariage.

Lors de la rencontre, il est important de dire à votre photographe ce que vous attendez de votre reportage mariage : si vous préférez des photos posées ou à l’improviste, si vous aimez ou non les photographies en noir et blanc ou sépia, si vous voulez quelques photos originales pendant la séance de couple, etc.

J’aime les mariés qui s’investissent dans le processus créatif, en proposant par exemple suite à une suggestion de ma part des accessoires en rapport avec leurs goûts pour la séance de couple : ainsi, ils sont surs d’obtenir un résultat unique, plutôt que d’utiliser les mêmes accessoires pour chaque mariage. En robe et costume de mariés, le côté décalé et humoristique passe très bien, c’est l’occasion de faire quelques clichés amusants!

Au niveau du matériel, il est important que le photographe ait au moins un reflex avec un ou 2 objectifs. L‘idéal serait qu’il ait 2 boîtiers, des objectifs adaptés et un flash, comme ça même en cas de panne (improbable mais on ne sait jamais), il ne sera pas bloqué et pourra utiliser le second appareil. S’il n’a qu’un appareil, demandez lui s’il possède une batterie de rechange et une seconde carte mémoire, ainsi en cas de défaillance les risques sont limités.

N45

N’oubliez pas que si le matériel est une condition importante, ce n’est pas l’appareil qui fait le photographe : un matériel dernier cri hors de prix ne vous garantira pas de bonnes photos, mais vous garantira un tarif plus élevé pour votre prestation mariage, il y a souvent un juste milieu à trouver. Ne faites pas de ce critère votre choix n°1, sauf si vous êtes un passionné d’objectifs vous-mêmes et que votre budget vous le permet.

Assurez vous après avoir choisi que le photographe vous délivre un contrat en bonne et due forme, qui reprend les informations importantes : n° Siret et nom du photographe, vos noms et adresses, la date et les détails de la prestation mariage, les horaires et heures de présence du photographe.

Généralement le photographe vous demandera un acompte (dans mon cas il s’agit de 30% du solde pour réserver la date, le reste payable à la fin de la journée de mariage).

N’hésitez pas à être précis sur les horaires et sur le lieu de la séance de couple, car cela permet au photographe de faire un repérage des lieux en condition similaire avant le mariage, et ainsi d’avoir de meilleurs résultats le jour J : gain de temps, et plus de créativité car on a pu réfléchir avant aux différents angles notamment. Tous les photographes ne le font pas, demandez lui si c’est son cas ou non.

De préférence, gardez au moins une heure dans votre planning pour la séance de couple, car dans les faits le timing est souvent raccourci et l’heure se transforme en 20 ou 30 minutes voire moins selon les retards et aléas de la journée : plus le temps consacré sera important, meilleure sera la séance.

Pour la séance de couple, l’idéal est de s’isoler avec le photographe : pensez vous pouvoir être à l’aise avec les 100 personnes de votre mariage qui vous regarderont poser, le tonton Alfred qui passera au fond de la photo, la belle mère qui vous parlera du repas du soir? La séance de couple doit être un moment assez intime, une petite bulle de calme dans la journée pour donner les meilleurs résultats.

c24p

Dans la mesure du possible, choisissez une heure de fin de journée en été (vers 18h-20h) pour la séance de couple, la lumière tombante sera beaucoup plus douce et flatteuse, et donnera des effets plus romantiques et un meilleur rendu que le plein soleil de début d’après midi.

Pour les photos de groupe, faites les avant de servir le cocktail : sinon pour réunir les invités cela risque d’être très difficile, le temps d’appeler les uns, les autres seront repartis chercher à manger, cela occasionne une vraie perte de temps et d’énergie.

Une fois que vous aurez un photographe officiel, faites lui confiance. La plupart des invités voudront prendre leur version de la photo de groupe avec leur smartphone, tablette ou compact voire leur reflex, mais ils n’ont ni le matériel ni l’oeil ni l’expérience de votre photographe, donc su vous ne devez regarder qu’un appareil, regardez celui du pro! Sinon au lieu d’avoir une belle photo, vous en aurez 5…mais 5 ratées!

une photo de groupe avec tous les invités du mariage, qui a précédé les photos de groupe traditionnelles

Choisir un photographe qui présente ses photos le soir même au cours de la soirée?

Je le déconseille, car cela prouve qu’il ne retravaille pas ou très peu ses photos. A l’heure du numérique, il est dommage de ne pas optimiser ses clichés, pour mieux mettre en valeur les mariés, retirer un élément perturbateur, recadrer, améliorer les contrastes et couleurs. Il est impossible que ce travail soit fait quand les photos sont prêtes le soir même. A vous de voir, mais le jour où je choisirai mon photographe cela sera un critère d’exclusion sauf explication complémentaire de sa part : la démarche est beaucoup plus commerciale (vendre le plus possible de tirages) qu’artistique (améliorer le rendu final des photos).

c34p

Une galerie sur internet pour visionner les photos conviendra très bien, et permettra à vos invités de voir les photos quand elles seront prêtes.

Un conseil : prévoyez à l’avance avec le photographe de distribuer ses cartes (avec les dragées par exemple), cela évitera qu’il passe une partie de sa journée à distribuer ses cartes aux invités.

c23p

Pour résumer, les points importants sont :

  • choisir un photographe de mariage professionnel
  • aimer le style de ses photos en regardant son site web
  • le rencontrer, et créer un bon relationnel
  • s’investir en choisissant le lieu des photos et guider votre photographe pour qu’il colle le maximum à vos goûts.
  • faire confiance à votre photographe le jour J
  • profiter de votre mariage!

J’espère que cet article vous a plu, et vous aidera à choisir votre photographe pour votre mariage.

I52

Voici le lien vers mon site, et notamment mes prestations de photographe mariage.

Si vous avez bien lu cet article, vous devriez savoir facilement si mon style et mes prestations peuvent vous convenir!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *